Il est…

2008 | édition expérimentale | projet d'étude

Manifeste absurde contre le temps qui passe. Un livre «infini», boucle sans début ni fin, tentative de «dénonciation» des innombrables états du temps à travers une énumération exhaustive de définitions du temps, sans jamais le citer. Jouant avec la définition même d’un manifeste, cette liste descriptive s’auto-détruit: il constate un propos contre lequel il s’insurge et relate par là même son impuissance, son absurdité.

Format A5, reliure cousue. Typographie: The Sans.